:::

Eco / NatureRadio Taiwan InternationalRadio Taiwan InternationalRetour à la source

Retour à la source

Les Atayal croient que l'agriculture résulte des liens fermes entre l'Homme, la terre et Utux. L'Homme laboure les champs grâce à son savoir-faire transmis de génération en génération, la terre nourrit les cultures dont les variétés changent en fonction de la qualité des parcelles et Utux qui représente l'âme des ancêtres veille sur la bonne croissance des cultures. A travers ces liens chargés en traditions et en sagesse, l'Homme est inséparable de la terre. Néanmoins, avec la société qui s'est enrichie grâce à l'industrialisation, l'Homme s'est éloigné progressivement de ses racines et aujourd'hui lorsqu'il regarde en arrière, il voit la terre défigurée avec des montagnes éventrées, des rivières déteintes, des espèces de vie éteintes…

L'émission « Retour à la source » est dédiée aux efforts de l'Homme de nos jours pour retrouver la nature à son état d'origine et les fruits qu'offre à l'homme cette nature.

Photo d'illustration Hsu Ren-hsiu


 

Emissions

26-04-2021
Le thé taïwanais en Chine
Le thé taïwanais est l'un des produits agricoles phares qui font la fierté des Taïwanais. Même si Taïwan produit ses propres thés, le pays reste en même temps importateur de thé. Selon les chiffres du ministère des Finances, même si la quantité de thé importé est trois fois plus importante que le thé exporté, le prix moyen du thé exporté reste 4,7 fois plus élevé que le prix moyen du thé importé. En 2016, le thé assurait un bilan excédant pour Taïwan. Aujourd'hui, le pays importe environ 30 000 tonnes de thé par an, principalement depuis le Vietnam. L'exportation taïwanaise s’élève à environ 10 000 tonnes par an dont la valeur est de 120 millions de dollars américains. Et le marché principal du thé taïwanais reste la Chine. Mais la vente du thé taïwanais ne se fait pas sans difficulté en Chine, malgré les avantages fiscaux. ...plus
19-04-2021
L'agriculture face à la sécheresse

Taïwan est en train de traverser une période de pénurie d’eau la plus sévère des 5 dernières décennies. 2020 était la troisième année de l’histoire où le pays n’a pas connu de typhon en été. L’une des conséquences directes de cette absence de typhon est l’insuffisance en eau qui touche toute la partie ouest et le sud du pays. A présent, 74 000 hectares de terrains agricoles sont privés d’irrigation pour des pertes qui s’élèvent déjà à 460 millions de dollars taïwanais (13,54 millions d’euros).

...plus
05-04-2021
Dernière découverte de truffes blanches à Taïwan

Les Taïwanais aiment désigner les truffes par l'appellation "le diamant de la cuisine". Les truffes noires sont essentiellement produites en France tandis que les truffes blanches sont l'apanage de l’Italie. Les truffes blanches étant extrêmement rares, leurs prix internationaux peuvent s’élever à environ 2300 euros le kg. Lorsque les conditions climatiques ne sont pas favorables, les prix des truffes blanches peuvent grimper jusqu’à 2900 euros le kg. Bien entendu, toute la consommation taïwanaise dépend de l’importation dont le volume annuel dépasse les 210 tonnes. Et la demande est croissante d'année en année. L’une des orientations de travail de la commission ministérielle de l’agriculture est de parvenir à une culture locale des truffes.

...plus
29-03-2021
Mesures pour aider le secteur agricole à travers la crise de pénurie en eau

Faute de pluie suffisante, Taïwan a fait face à l’année la plus sèche des 56 dernières années en 2020. En ce début 2021, la situation ne s’améliore guère avec les faibles pluies printanières. D’ailleurs, d’après les dernières prévisions sur la pluviométrie, la pluie sera encore faible durant la prochaine saison. De nombreuses régions sont désormais soumises à des mesures de restrictions d'eau plus strictes. La ville de Taichung dans le centre du pays appliquera par exemple, à compter du 6 avril, un approvisionnement partiel où certaines zones seront privées d’alimentation en eau courante deux jours par semaine.

...plus
1 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 49
上一頁下一頁

Vos commentaires