:::

Radio Taiwan InternationalRadio Taiwan InternationalTong Long Kuen

  • 22-09-2021
La Voie des Maîtres
Maître Lee Tin Loi (李天來) pratiquant une forme du style Tung Kong Chow Gar Tong Long Kuen. Crédit Photo : www.thinkhk.com

Pour terminer notre présentation de certains des plus grands styles Hakka, et introduire notre prochaine série d'émissions, je vous parle aujourd'hui du style Tang Lang Quan du sud, qui n'a rien en commun avec celui du nord, à part son appellation, qui, en cantonnais donne : Tong Long Kuen (螳螂拳).


Lexique :

  • Mante Religieuse du Sud 南螳螂拳 : Appellation parfois mise en avant pour simplifier la différenciation entre le Tanglang Quan du Nord et ses courants, originaires du Shandong (山東), de ceux du sud, dont on distingue 4 courants principaux: Chu Gar Tong Long Kuen (朱家螳螂拳) ; Kwong Sai Jook Lum Tong Long Kuen (江西竹林螳螂拳) ; Tung Kong Chow Gar Tong Long Kuen (東江周家螳螂拳) ; Tit Ngau Tong Long Kuen (鐵牛螳螂拳).
  • Révolte des Boxers 義和團起義 : Aussi appelé Rébellion des boxers ou Guerre des boxers, mis en place par l'organisation secrète des Yihe Quan (義和拳) contre les colons occidentaux, la dynastie Qing et les différentes lois qu'elle imposait dura de 1899 à 1901. Ses membres sont appelés boxers du fait que le symbole de l'organisation était un poing fermé et que la très grand majorité d'entre eux étaient des pratiquants d'arts martiaux, voire même de grands maîtres pour certains.
  • Emei Shan 峨眉山 : Le mont Emei est une des 4 montagnes sacrées du bouddhisme en Chine, ce qui est intéressant quand on sait que la légende dit que Pak Mei s'y serait réfugié auprès de moines... taoïstes.
  • Huizhou 惠州 : Ville composée de plusieurs districts, et située dans la province du Guangdong à proximité de Shenzhen, Dongguan et Hong Kong. De nombreux grands styles traditionnels en sont issus, et notamment Hakka, comme le Li Jia Quan, et le style du dragon : Long Xing Quan.
  • Cai Jia Quan 蔡家拳 : Style originaire du temple Shaolin du sud, situé dans la province du Fujian. On distingue le courant du Fujian, de celui du Guangdong, totalement différent, bien que se réclamant de la même origine.
  • Temple Shaolin 少林寺 : De nombreux temples Shaolin ont existé, et existent encore pour certains. On retiendra principalement le temple "originel", situé sur le mont Songshan dans la province du Henan. Considéré comme le lieu de naissance d'un grand nombre de styles de Wushu du Nord de la Chine, il est avant tout le point de départ du développement du bouddhisme Chan (Zen en japonais), en Chine et dans l'Asie orientale de manière générale. Son cousin, le temple Shaolin du sud, dont les historiens débattent encore aujourd'hui de son emplacement avant d'être détruit, voire même de son existence, aurait probablement été situé à Quanzhou dans le Fujian, et y a d'ailleurs été reconstruit. Il est considéré, lui, comme le lieu de naissance des principaux styles du Sud de la Chine.

 

Émission proposée par Ghyslain Kuehn, rédacteur en chef du site de référence des arts martiaux chinois : www.wukongwushu.com

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires