:::

Absence de consensus sur l'ajustement de la politique de Taïwan de l’UE

  • 23-11-2021
  • La Rédaction
Absence de consensus sur l'ajustement de la politique de Taïwan de l’UE
Rapport sur le site de MERICS (Capture écran)

Grzegorz Stec, chercheur de l’institut Mercator d’études chinoises (MERICS) à Berlin a récemment publié un rapport sur les relations entre l’Europe et la Chine. Dans ce rapport, le chercheur indique que le soutien européen à Taïwan s’est accru récemment à l’exemple de la citation de Taïwan dans la stratégie de l’UE pour la coopération dans la région indopacifique publiée en septembre dernier, de l’adoption d’un rapport sur les relations politiques et la coopération entre l’Union européenne (UE) et Taïwan ou encore le déplacement inédit des députés européens à Taïwan.

Néanmoins, selon Grzegorz Stec, parmi les 27 pays européens, les pays les plus actifs dans les échanges avec Taïwan sont la Lituanie, la République tchèque et la Slovaquie qui font face aux menaces d’un voisin autoritaire comme Taïwan et qui dépendent de la protection des Etats-Unis. Leurs relations économiques et commerciales avec la Chine ne sont pas étroites et l’impact des représailles de Pékin restera limité. Cette passion envers Taïwan ne se ressent pas dans d’autres pays de l’Union européenne comme la France ou l’Allemagne puisque les pertes suite à une mésaventure avec Pékin seraient trop conséquentes.

Le chercheur allemand souligne que Charles Michel, le président du Conseil européen, a récemment soutenu l’accord global sur les investissements avec la Chine qui était suspendu et que l’Europe s’apprête à organiser un forum avec le dirigeant chinois avant la fin de l’année. Il souligne ainsi que les relations UE-Taïwan ont connu un développement dynamique récemment, mais ajoute qu’il manque un consensus plus large au sein de l’Union européenne pour ajuster sa politique taïwanaise.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus