:::

Face à la hausse des prix des hôtels de quarantaine, le gouvernement envisage de suspendre les subventions

  • 16-11-2021
  • La Rédaction
Face à la hausse des prix des hôtels de quarantaine, le gouvernement envisage de suspendre les subventions
Illustration quarantaine (Photo CNA)

A l’approche du nouvel an lunaire, le pays fait face à une vague de retour plus importante des Taïwanais qui met la pression sur le système d’hôtels de quarantaine. Le gouvernement a procédé à certains ajustements, notamment en permettant une quarantaine de sept jours en hôtel de quarantaine et sept jours à domicile pour les personnes intégralement vaccinées ou de dix jours en hôtel et quatre jours à domicile pour les personnes n’ayant pas un schéma vaccinal complet. Notez que l’amende peut aller jusqu’à 1 million de dollars taïwanais (environ 31 600 euros) pour ceux qui briseraient les règles de quarantaine.

Cependant, de nombreuses personnes se plaignent d’une forte augmentation des prix proposés par les hôtels de quarantaine lorsqu’elles veulent changer leurs dates pour s’adapter aux nouvelles mesures. Aujourd’hui, le ministre des Transports, Wang Kwo-tsai (王國材) a déclaré que si la hausse des tarifs des hôtels est déraisonnable, les hôtels ne recevront plus de subventions publiques : « Concernant les hôtels de quarantaine, si leurs tarifs sont 20 % plus élevés que ceux d’origine, nous parlons de surenchère. S'il y a une telle pratique, nous suspendrons la subvention de 1 000 dollars taïwanais par chambre, et nous allons demander au bureau du tourisme de renforcer la supervision. »

Le bureau du tourisme a aussi précisé que la subvention passera à 1500 dollars taïwanais (environ 47 euros) par chambre et par jour pour la période du nouvel an.

Wang Kuo-tsai a aussi réfuté les accusations d’insuffisance de place disponible dans les hôtels de prévention des épidémies, rapportées par de nombreuses personnes, en insistant sur les mesures mises en œuvre. Selon lui, les récentes adaptations font passer les taux d’occupation du rouge au vert.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus