:::

La diplomatie tente de rassurer le Parlement au sujet des relations avec le Honduras

  • 03-11-2021
  • La Rédaction
La diplomatie tente de rassurer le Parlement au sujet des relations avec le Honduras
Le vice-ministre des Affaires étrangères Yui Tah-ray (archives RTI)

A l’approche de l’élection présidentielle au Honduras, le 28 novembre prochain,  plusieurs députés taïwanais ont aujourd’hui exprimé leur préoccupation concernant les futures relations entre les deux pays. En effet, la candidate de l’opposition Xiomara Castro a affiché son intention d’établir, une fois élue, des relations officielles avec la Chine populaire. En réponse, le vice-ministre des Affaires étrangères Alexander Yui (Yui Tah-ray 俞大㵢) s’est dit optimiste à ce propos, ajoutant qu’il avait profité de sa visite dans le pays d’Amérique centrale en septembre dernier pour rencontrer plusieurs personnalités politiques influentes sans révéler toutefois leur identité.

Par ailleurs, le député Wang Ting-yu (王定宇) a demandé si les Etats-Unis apportaient leur soutien à Taïwan dans ses efforts visant à maintenir les relations diplomatiques avec le Honduras dans le cadre de l’Initiative pour le renforcement et la protection internationale des alliés de Taïwan (Taiwan Allies International Protection and Enhancement Initiative, « TAIPEI»), une loi américaine votée en 2019. Sans donner de réponse précise, le vice-ministre s’est contenté de déclarer que les Etats-Unis gardaient des contacts étroits avec les pays alliés de Taïwan. En outre, il a révélé que Pékin avait profité de la pénurie de vaccins dans plusieurs pays pour leur faire du chantage politique. A titre de rappel, la République de Chine (Taïwan) a établi des relations diplomatiques officielles avec le Honduras il y a déjà huit décennies.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus