:::

Le ministère de l’Education au chevet du taiwanais

  • 14-03-2021
  • La Rédaction
Le ministère de l’Education au chevet du taiwanais
Le Premier ministre taiwanais Su Tseng-chang (蘇貞昌) (Image : CNA)

Une enquête réalisée par le ministère de l’Education fait état d’un risque de disparition du taiwanais sur le long terme. Selon les résultats de l’enquête, les jeunes taiwanais ne maitrisent que très peu le taiwanais, le chinois-mandarin étant bien plus usité. Seulement 22,3% des 25-35 ans peuvent converser couramment en taiwanais, contre 71,4% des plus de 75 ans par exemple. C’est un niveau qui correspond au degré « sérieusement en danger » du classement des risques de disparition des langues par l’UNESCO.

Le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) s’est alarmé de la situation en soulignant que si « une langue maternelle disparaît, c’est tout un pan de culture qui s’en retrouve détruit ». Ainsi, pour éviter un recul, voire une disparition du taiwanais qui compte parmi les langues maternelles de Taiwan, le gouvernement envisage un renforcement de la promotion du taiwanais au niveau de l’enseignement, de la transmission mais aussi de la culture et de la pratique quotidienne. Une augmentation du budget alloué à la promotion des langues maternelles est notamment évoquée pour que les efforts de ces dernières années dans le sillage de la loi sur le développement des langues nationales portent leurs fruits.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus